Méthodologie de la dissertation

À partir d’une question initiale, dégager un problème philosophique et le résoudre de façon ordonnée et argumentée.

 

Introduction

 

1. Accroche

Au brouillon :

Lire plusieurs fois le sujet : repérer les notions du programme, les concepts philosophiques et les champs thématiques.

- Attention : Se méfier des termes qui semblent les plus « simples » !

Sur la copie :

Formuler une accroche qui contient les concepts du sujet dans une phrase affirmative simple, une remarque philosophique, une citation ou un exemple.

 

2 . Distinctions et définitions

Au brouillon : 

Analyser les concepts du sujet en explorant leur polysémie en s’aidant des définitions, des synonymes et antonymes, des mots de la même famille, de l’étymologie et des expressions communes.

Rechercher et classer dans son brouillon les idées en lien avec le sujet en explorant :

- l'ensemble des réponses possibles à la question et des arguments, 

- l'ensemble des exemples historiques, littéraires, scientifiques, des références philosophiques et des éléments du cours qui permettent de traiter la question telle qu’elle est posée. 

- les différents sens que peut prendre la question : Pourquoi n’est-ce pas une autre question proche qui est posée ? 

Sur la copie : 

Formuler les distinctions et les définitions initiales de chaque concepts tout en sachant qu'elles ne sont que temporaires et imparfaites (rester prudent dans la formulation en utilisant le conditionnel et des modalisateurs).

Montrer les limites du sens commun afin de faire valoir votre problématique à venir. 

 

3 . Problématique

Au brouillon : 

- Reprendre les définition et distinctions pour reformuler le sujet de façon plus précise, cela vous fera dépasser le sens commun qui reste à un niveau superficiel et vague.

- Utiliser les incises pour placer vos définitions dans la problématique. 

- Retrouvez les oppositions cachées du sujet pour mettre en exergue le caractère étonnant et paradoxal de cette réflexion.

- rédiger plusieurs formulations possibles afin de bien couvrir tous les concepts et tous les aspects que recouvre la question.  

Reprendre l'analyse des concepts pour les utiliser dans une ou plusieurs questions plus précises que le sujet et qui révèlent le caractère paradoxal de cette réflexion. 

Sur la copie :

Sélectionner la ou les formulations les plus claires respectant ces rois critères : 

1 Précision

2 clarté

3 étonnement

 

4 . Enjeux 

Au brouillon : lister ce que cette réflexion philosophique peut nous apporter.

Sur la copie : expliquer l'intérêt que nous avons à nous poser cette question et ce que l'on espère tirer de cette réflexion. 

 

5 . Plan

Au brouillon : 

- Réfléchir à la classification de vos idées dans les différentes parties : il faut un plan équilibré qui s'enchaine selon un ordre logique.

- Réfléchir à l'ordre de votre présentation : favorisez la méthode cartésienne qui part du plus simple au plus complexe. 

Sur la copie : 

- Rédiger votre plan en annonçant les trois grandes parties en expliquant brièvement vos transitions. 

 

 

Développement 

Problème philosophique précis tiré de la problématique et qui permet une progression par rapport au sujet. 

mobiliser au moins trois thèses différentes par partie : exposer ses arguments ou ceux des auteurs de la façon la plus claire possible. 

Les exemples ne vous servent qu'à illustrer votre argument mais en aucun cas il ne peut servir de preuve !

Rédiger une conclusion partielle et une transition pour chaque partie du développement. 

Conclusion

- Synthèses des conclusions partielles.

- Solution à la problématique.

- Réponse au sujet. 

- Ouverture.