OEUVRE D'ART ET OBJET TECHNIQUE.

L'œuvre d'art témoigne de la volonté humaine d'aller au-delà de la nécessité pour dire quelles sont les valeurs, les idéaux du créateur, sa perception esthétique des formes, des couleurs, des sons. L'esthétique passe donc avant la beauté elle-même, chaque culture laissant des objets techniques et des objets d'art dans ses productions. Ce qui distingue l'œuvre d'art est d'en faire la représentation et l'élaboration sans se réduire à l'usage et à la production directement utile. Le sentiment de beauté est alors lié à l'expérience esthétique elle-même et à notre jugement personnel. Que ce jugement soit lié à l'assentiment d'une communauté culturelle, signifie que nous nous imprégnons de toutes les œuvres dans le contexte de la communication, rendant à l'espace public ce qui est à contempler, à partager, c'est-à-dire la création elle-même. Qu'ensuite nous ayons à évaluer ce qui est œuvre et ce qui est expression plus conventionnelle nous amène à hiérarchiser les critères esthétiques , y compris ceux de la beauté. En témoigne la bibliothèque d’Éphèse, ce qu'elle a été, ce que nous contemplons dans notre présent : technique et art se rencontrent dans cette édification pour nous parler de l'esthétique de toujours.